October 16, 2021

The Queens County Citizen

Complete Canadian News World

Vaccine inequality | Greta Thunberg provides financial support to the Kovacs system

Vaccine inequality |  Greta Thunberg provides financial support to the Kovacs system

(Genève) La fondation de Greta Thunberg va verser 100 000 euros (150 000 dollars canadiens) au système Covax, pour lutter contre « la tragédie qu’est l’inégalité vaccinale » face à la pandémie, dénoncée par la jeune militante écologiste suédoise.


Agence France-Presse

La somme qui sera versée à la fondation de l’Organisation mondiale de la santé sera destinée à « acheter des vaccins contre la COVID-19, dans le cadre de l’effort mondial vers un accès équitable aux vaccins des personnes les plus à risques », a annoncé lundi dans un communiqué l’OMS.

« La communauté internationale doit faire plus pour palier la tragédie qu’est l’inégalité vaccinale », a estimé la jeune femme, au cours d’une conférence de presse avec le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Nous avons les moyens à notre disposition pour corriger l’énorme déséquilibre qui existe aujourd’hui dans le monde dans la lutte contre la COVID-19. Tout comme avec le changement climatique, nous devons aider les plus vulnérables d’abord », a souligné Greta Thunberg.

En revanche, celle qui est devenue une figure de proue de la lutte contre le changement climatique après avoir déclenché, toute seule, un mouvement de grève de l’école pour dénoncer ce qu’elle voit comme l’inaction des États, ne recommande pas aux jeunes de faire de même pour essayer de forcer leur gouvernement à partager les vaccins avec les plus pauvres.

« C’est une erreur de faire porter l’attention sur les individus […] And encouraging them not to get vaccinated sends the wrong message, ”she said.

READ  Public Health of Canada | Relaxed advice for those who have been fully vaccinated

“Anyone who gives the vaccine should take it,” she said.

She said she believes there is a need to ensure a public-private partnership between the Kovacs system – the WHO, the Vaccine Alliance (GAVI) and the SEP (Alliance for Innovations in Epidemic Preparation), especially the 92 poorest countries.

Currently, the system is struggling to speed up, especially as India has blocked exports of the estrogen gene it produces on its soil, but rich countries have preferred direct source vaccines over their reliance on Kovacs.

“I urge the world community to follow Greta’s example and, in support of Kovacs, to protect those who are most vulnerable to this pandemic,” Dr. Tedros insisted.

At present, calls by the WHO Director-General to share the available doses have not had a major impact on leaders. Under the pressure of their referendum, many of them, like the European Union and the United States, have the goals of the vaccine beyond the most important requirements. Hence the shortage of available vaccines makes it less accessible to serums for less affluent countries.

Dr. Tedros lamented that in some rich countries, if 1/4 of the population is vaccinated, it will drop to one in 500 poor countries.