December 5, 2021

The Queens County Citizen

Complete Canadian News World

Afghanistan “on the brink of economic collapse”

Afghanistan "on the brink of economic collapse"

(Islamabad) L’Afghanistan est « au bord de l’effondrement économique » et la communauté internationale doit relancer son soutien financier et l’aide humanitaire au pays, a averti jeudi le ministre pakistanais des Affaires étrangères lors d’un entretien à Islamabad avec des diplomates américain, chinois et russe.




« L’Afghanistan est aujourd’hui au bord de l’effondrement économique », a déclaré Shah Mehmood Qureshi à l’ouverture de la rencontre de cette « Troïka plus », à laquelle participait le nouvel émissaire américain pour l’Afghanistan, Thomas West.

Si la situation empire, la capacité du nouveau régime taliban à gouverner le pays sera « sévèrement limitée », a poursuivi M. Qureshi. « Il est impératif que la communauté internationale soutienne de toute urgence la relance de l’aide humanitaire ».

Il s’agit notamment de permettre à l’Afghanistan d’accéder aux fonds gelés par les donateurs occidentaux depuis que les talibans ont pris le contrôle du pays en août, a-t-il déclaré.

Selon lui, les mesures bénéficieront également aux pays occidentaux. « Si vous pensez que vous êtes loin, que l’Europe est en sécurité et que ces zones ne seront pas affectées par le terrorisme, n’oubliez pas l’histoire », a-t-il déclaré : « Nous avons appris du passé et nous ne voulons pas refaire les mêmes erreurs ».  

Le gouvernement taliban n’a pas été reconnu par la communauté internationale et l’économie, déjà précaire, s’écroule avec la forte dévaluation de la monnaie nationale.

La Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont suspendu leurs aides.  

READ  In Cyprus, villagers are in shock at their burning mountain

Selon un communiqué publié après la rencontre, les quatre pays se sont mis d’accord pour poursuivre « un engagement pratique » avec les talibans « afin d’encourager la mise en œuvre de politiques modérées et prudentes susceptibles de contribuer à l’avènement d’un Afghanistan stable et prospère dans les meilleurs délais ».

Ils ont également exhorté les talibans à faire davantage pour construire un gouvernement inclusif qui offre des droits égaux et des opportunités aux femmes et aux filles.  

Les diplomates ont en outre rencontré le ministre taliban des Affaires étrangères, Amir Khan Muttaqi.

Dans un message audio à des médias afghans, celui-ci a affirmé que les efforts du nouveau gouvernement avaient été reconnus lors de la réunion.  

« Ils sont tous prêts à soutenir […] Efforts are being made to establish peace in Afghanistan, eradicate crime and improve the Afghan government on a daily basis, ”he said.

The United Nations has repeatedly warned that Afghanistan is on the brink of a very serious humanitarian crisis in recent weeks, with half of its population at risk of starvation.

This is Mr West’s first visit to the region since his appointment in October to replace Jalme Khalilzad, who served during the US withdrawal that led to the Taliban’s return to power in August.

West, who was discussing Afghanistan with NATO officials in Brussels this week, reported that the Taliban had come out “very clearly” to return international aid to their country, normalize their relations with foreign countries and lift international sanctions against them. .

The diplomat called on other states involved to stand united in the wake of the crisis, saying Washington could not act alone.

READ  Biden blamed the immigration crisis in the southern United States